Le vase Kink, par la designer Rachel Griffin

Le vase Kink, par la designer Rachel Griffin

Le vase Kink de Muuto, nommé pour les deux courbes aiguës qui créent sa forme suggestive et humanoïde était une expérience de combinaison de procédés numériques et analogiques.

Plus précisément, la designer Rachel Griffin a expérimenté avec Rhino, un outil numérique, le moulage par glissement pour créer une forme qui ne serait pas possible avec d’autres moyens de production.

"Je commence souvent les projets avec quelque chose de physique, comme un outil, un matériau ou une technique de production. J'ai rarement des produits finis à l'esprit ; l'exploration du point de départ et de ses environs finit par définir à la fois la forme et la fonction. Je m'intéresse surtout aux formes simples qui ont un rapport étroit avec le processus et le matériau", déclare Mme Griffin à propos de son travail. 

En parlant des pensées qui se cachent derrière sa philosophie et son approche du design, Griffin explique : "Je m'intéresse aux thèmes de la modularité et de la multiplicité ; je préfère les structures simples et flexibles qui font plus avec moins", poursuit-elle : "Le croisement entre le graphisme et le design de produit est probablement le plus évident dans les produits qui ont une silhouette simple et audacieuse, et dans les pièces modulaires - en ce sens qu'elles sont construites en utilisant une structure qui se répète encore et encore". 

Le design, avec son caractère particulier, donne une forme contemporaine à l'archétype du vase à fleurs en combinant la technologie moderne et le savoir-faire traditionnel en matière de céramique : "Le vase Kink combine la technologie moderne et l'artisanat traditionnel pour produire une forme unique, qui est simple, graphique et humoristique, et représente mon identité de la manière la plus claire avec sa forme simple et audacieuse." 

Le vase Kink est fabriqué en porcelaine qui a été émaillée à l'intérieur pour une touche raffinée et est disponible en deux couleurs : Sable et Bleu clair.

 

 

 

By Karine Bally   |   11 juin 2020 14:59:11